JPO présente

 

LA COLLECTION JACQUES PRADEL

 

 Communiqué

  

Le journaliste et auteur spécialiste de faits-divers Jacques Pradel, rejoint les éditions Jean-Pierre Otelli comme directeur d’une collection entièrement dédiée aux affaires criminelles.

 

« C’est un projet auquel je pensais depuis de nombreuses années : Permettre aux lecteurs passionnés par cet univers d’avoir accès aux coulisses des enquêtes policières, grâce aux témoignages des principaux acteurs. Enquêteurs de la police et de la gendarmerie, magistrats, avocats, journalistes d’investigation et proches des victimes, racontent et décryptent les grandes affaires d’hier et d’aujourd’hui en révélant les mystères du passage à l’acte et la psychologie des grands criminels.

 

Des clés pour comprendre comment les choses se sont réellement passées. »

 

 Jacques Pradel 

 

 

 Les deux premiers titres de la collection sont parus au mois d’octobre.

 

 

« En plein cœur », de Danièle Berthaud.

 Un fait-divers dont on a parlé dans le monde entier. Octobre 1961. Une adolescente de 16 ans est contrainte par son propre père de participer à l’enlèvement d’une petite fille de 8 ans ! Interpellé après une cavale de 12 jours, l’homme se suicide d’un coup de poignard en plein cœur, dans les locaux de la police judiciaire. 

Danièle Berthaud raconte comment sa vie a basculé. 

 

Parution le 15 octobre 2020 en librairie.

 

 

 

« Bonjour on vient pour l’affaire », d’Alain Hamon.

Les cinquante ans de faits-divers d’un grand reporter spécialiste d’affaires criminelles.  Un récit haletant écrit à la première personne. De l’AFP à RTL, de l’affaire Grégory aux aveux de Michel Fourniret, Alain Hamon a couvert les plus grandes enquêtes de ces cinquante dernières années. Une plongée au cœur d’un métier passionnant et des révélations qui pourraient bousculer le cours de la justice

 

Parution le 5 novembre 2020 en librairie.

 

 

 

A suivre…

 

Février 2021

 

« Erreurs criminelles », d’Etienne Nicolau.

 La justice est humaine, comme l’erreur. Ce sont ses erreurs qu’il faut dénoncer, non pour dénigrer une institution indispensable, mais pour trouver leurs origines et éviter leurs répétitions, et raconter comment le système judiciaire se trompe parfois lourdement. 

M° Etienne Nicolau, un des ténors du barreau de Perpignan a porté la voix des victimes mais aussi celle des accusés au fil de plus de 350 procès dans toutes les cours d’assises de France.

 

 

Avril 2021

 

Fourniret : L’incroyable vérité !  (Titre provisoire)   

 

Quel est le nombre exact des victimes de Michel Fourniret et de sa complice Monique Olivier ? Depuis leur procès en 2008 à Charleville-Mézières, la liste ne cesse de s’allonger. Les proches du dossier évoquent – peut-être – une vingtaine de meurtres !

Où se trouvent les corps qui n’ont jamais été retrouvés, et notamment celui de la petite Estelle Mouzin, dont l’ADN a été retrouvé sur un matelas dans la maison de la sœur du tueur ? Et que s’est-il passé pendant la « période blanche », ces dix années au cours desquelles ils auraient cessé de tuer ?

 

Le journaliste Philippe Dufresne, qui couvre depuis 27 ans la presse des faits divers en Picardie, dans les Ardennes et dans la Marne, fait le point sur 17 ans d’enquête, et révèle des éléments qui pourraient changer le cours de la Justice.

 

 

 

Mai/juin 2021

 

« Police scientifique : Le choc du futur », du général de gendarmerie François Daoust. Entretien avec Jacques Pradel.

Minority Report, Orange mécanique, 1984, Le meilleur des mondes… Notre monde futur ressemblera-t-il aux univers décrits par les cinéastes et les auteurs de science-fiction ? Les progrès annoncés de la police scientifique dans les domaines de la biométrie, des algorithmes prédictifs, doivent-ils nous faire craindre une menace contre nos libertés fondamentales ? François Daoust et Jacques Pradel révèlent dans ce livre les nouveaux outils scientifiques déjà en cours d’expérimentation dans la lutte contre le crime.

 

François Daoust a été directeur de l’IRCGN (les experts de la gendarmerie nationale). Spécialiste de génétique, il est professeur de science forensique à l'université de Cergy-Paris. Il enseigne également au CNAM, à l'université Paris 2 Panthéon-Assas,

 

 

En préparation…

 

Octobre 2021

 

« Monsieur Eric », d’Arnaud Ardoin. (Titre provisoire)

 

Surnommé par la presse « L’empereur du sexe », Henri Botey a été le plus gros proxénète de Pigalle, figure du monde de la nuit de 1960 à 2013, année de sa mort dans sa luxueuse propriété normande. Surnommé « Rase-mottes » par la pègre, en raison de sa petite taille, dont la vie singulière a été marquée par des crimes et des règlements de compte. Au début des années 50, il quitte sa région natale, le territoire de Belfort pour devenir pâtissier au Crillon, puis séduit Carmen Vallet une maquerelle de 20 ans son ainée et ensemble ils montent leur empire du sexe. Un parcours qui épouse aussi la grande histoire de France des années 60-70. Au gré de ses rencontres, « Monsieur Éric » se lie d'amitié avec Jean Marie Le Pen et devient en 1969, le parrain de Marine Le Pen. 

Devenu riche, et puissant, il quitte Carmen car il a rencontré Véronique, une jolie créature à qui il achète l'hôtel particulier de madame Claude tombée en disgrâce…. Arnaud Ardoin raconte la vie romanesque mais bien réelle du dernier parrain de Pigalle