LES HÉROS DE BAGDAD - TOME 2
search
  • LES HÉROS DE BAGDAD - TOME 2
  • LES HÉROS DE BAGDAD - TOME 2

LES HÉROS DE BAGDAD - TOME 2

23,08 €

Durant les premiers mois de la guerre Iran-Iraq, onze jeunes pilotes iraquiens qui ont fait leur école de pilotage en France, commencent leur carrière opérationnelle à l’escadron 79 avec le tout nouveau Mirage F1.

Quantité

  Paiement sécurisé

Règlement via un serveur sécurisé Société Générale. Vos données bancaires restent confidentielles.

  Livraison rapide

Envoi par La Poste, courrier postal, Colissimo ou Chronopost.

  Politique retours

N'hésitez pas à nous contacter

LES HÉROS DE BAGDAD

TOME 2

Par Jean-Louis Bernard

 

Durant les premiers mois de la guerre Iran-Iraq, onze jeunes pilotes iraquiens qui ont fait leur école de pilotage en France, commencent leur carrière opérationnelle à l’escadron 79 avec le tout nouveau Mirage F1.

En guise d’entrée en matière, ils participent aux premiers engagements du MirageF1EQ, utilisé alors pour ses capacités d’intercepteur. Rapidement, ils vont assurer une transition progressive vers les armements air-sol et les emports spécialisés. Trois de ces jeunes officiers vont vivre ensuite une aventure hors du commun avec le Super-étendard.

 

Le lecteur va suivre ces pilotes made in France, depuis la Caserne Joinville de Rochefort, jusqu’au palais de Saddam... Pour certains, l’aventure se terminera dans les prisons iraniennes ou dans les oubliettes de l’histoire.

 

Encouragé par le succès de son premier ouvrage, Jean-Louis Bernard a réactivé son réseau d’amis iraquiens et d’assistants techniques français, pour nous faire découvrir cette  période, passionnante.

 

L’auteur : 

Durant son premier séjour en Iraq, de 1984 à 1988, Jean-Louis Bernard, ingénieur chez Dassault Aviation, a travaillé comme assistant technique au sein du célèbre escadron « 81 ». Au fil des événements heureux et des drames, les pilotes et mécaniciens qui formaient le noyau dur de l’escadron sont devenus des amis. Trente ans plus tard, grâce aux témoignages de certains, il a pu reconstituer le journal de bord du « 81 », depuis l’arrivée des EQ5 jusqu’à la fin de la guerre.

 

chat Commentaires (0)
Aucun avis n'a été publié pour le moment.