Nouveau DERNIERS VIRAGES Agrandir l'image

DERNIERS VIRAGES

Neuf

Un pilote de chasse, ce n’est pas seulement un robot chargé d’appliquer des procédures, d’estimer des distances, des vitesses, et de manœuvrer pour se mettre en position de tir. 

Plus de détails

23,08 €

Paiement sécurisé
Paiement sécurisé

En savoir plus

DERNIERS VIRAGES

Jean-Paul Salini

 

Un pilote de chasse, ce n’est pas seulement un robot chargé d’appliquer des procédures, d’estimer des distances, des vitesses, et de manœuvrer pour se mettre en position de tir. C’est aussi un homme avec ses joies, ses douleurs, sa peur ou sa colère. Il lui arrive aussi d’être frappé en vol. Il meurt et il reste éternellement jeune. Ses camarades l’enterrent selon un cérémonial que la fréquence de l’évènement avait, à une certaine époque, rendu très précis. Avec les premiers réacteurs, la guerre d’Indochine et la guerre d’Algérie, l’Armée de l’air a payé un lourd tribut. 

Les morts ne s’en vont jamais seuls. Chaque fois que l’on perd un être cher il emporte avec lui une partie de nous-même. On meurt chaque fois un peu avec celui que l’on aime. Et de leur côté, ils survivent un peu tant que l’on se souvient d’eux.

 

Je suis maintenant un vieil homme. La mort a changé de style. Autrefois elle frappait des hommes jeunes. C’était rapide et brutal. Maintenant elle attend patiemment. Je ne la vois pas avancer mais je l’aperçois qui chemine. Elle n’est pas pressée. Moi non plus. Mais elle va forcément gagner. Et avec moi disparaîtra le souvenir des copains. C’est pour que ce souvenir dure un peu, un tout petit peu, que j’ai écrit ce livre.

 

 

À propos de l’auteur : 

Jean-Paul Salini s’engage à 14 ans dans la Résistance corse. Il entre ensuite à l’École de l’air et fait une carrière de pilote de chasse, commandant  d’escadrille, d’escadron, d’escadre, de base aérienne et du 1erCommandement aérien tactique. Il participe aux opérations d’Indochine, d’Algérie, du Moyen-Orient et dirige l’opération interarmées Lamantin. Il a été aussi directeur de l’École supérieure de guerre aérienne et directeur du renseignement et des études générales au secrétariat général de la Défense nationale. Derniers Virages a obtenu la médaille de l’Académie de l’Air et de l’Espace. Jean-Paul Salini a quitté l’Armée à 51 ans avec  le grade de général de division pour se consacrer à la navigation à voile.