Nouveau LES FOLIES DE L'ESCADRILLE Agrandir l'image

LES FOLIES DE L'ESCADRILLE

Neuf

L’Armée de l’Air n’a pas toujours été cette remarquable mécanique qui met en œuvre l’arme nucléaire, qui a fourni à la France ses premiers astronautes et qui a assuré, dans la plus grande discrétion plus de quarante interventions extérieures en cinquante ans. 

Plus de détails

23,08 €

Paiement sécurisé
Paiement sécurisé

En savoir plus

LES FOLIES DE L’ESCADRILLE

Par Jean-Paul Salini

 

L’Armée de l’Air n’a pas toujours été cette remarquable mécanique qui met en œuvre l’arme nucléaire, qui a fourni à la France ses premiers astronautes et qui a assuré, dans la plus grande discrétion plus de quarante interventions extérieures en cinquante ans. L’Armée de l’air de grand papa était beaucoup moins rigoureuse, moins respectueuse des procédures et certainement moins efficace mais elle était extrêmement pittoresque. On y buvait, on y racontait, et on y exécutait aussi de grands coups. Elle avait conservé de ses origines plébéiennes une liberté de ton et d’allures inconnus dans les autres armées. Et on y rencontrait des personnalités exceptionnelles et quelquefois excessives qui donnaient à la vie quotidienne un relief étonnant.

 

            “Je suis un vieil homme. J’ai connu cette Armée pittoresque. Nous y étions 

            mal payés. Nous manquions de tout. Nous logions chez l’habitant, dans

            des gourbis où les cabinets se trouvaient au fond du jardin. Et on s’y

            tuait beaucoup aussi. Mais nous étions heureux. Parce que c’était un

            métier formidable et qu’il y avait les copains.” — J-P. Salini 

 

 

L’auteur : 

Jean Paul Salini s’engage à 14 ans dans la Résistance Corse. Il entre ensuite à l’Ecole de l’Air et fait une carrière de pilote de chasse, commandant d’escadrille, d’escadron, d’escadre, de base aérienne et commandant le 1er Commandement Aérien Tactique. Il participe aux opérations d’Indochine, d’Algérie, du Moyen-Orient et dirige l’opération interarmées Lamantin. Il a été aussi Directeur de l’Ecole Supérieure de Guerre Aérienne et Directeur du Renseignement et des Etudes Générales au Secrétariat Général de la Défense Nationale. Il est l’auteur de “DERNIERS VIRAGES” qui a obtenu la médaille de l’Académie de l’Air et de l’Espace. Il a quitté l’Armée à 51 ans avec le grade de général de division pour se consacrer à la navigation à voile.