Nouveau PARLEMENTAIRES MORTS POUR LA FRANCE Agrandir l'image

PARLEMENTAIRES MORTS POUR LA FRANCE

Neuf

Au déclenchement de la guerre 1914-1918, près de trois cents parlementaires, députés et sénateurs, sont mobilisables. Mais l’autorité militaire ne sait pas comment les utiliser puisque leur cas n’est pas prévu par les textes ! Doivent-ils rester à la Chambre ou doivent-ils rejoindre leurs unités ?

Plus de détails

23,08 €

Paiement sécurisé
Paiement sécurisé

En savoir plus

PARLEMENTAIRES MORTS POUR LA FRANCE

Un pan méconnu de l’histoire de France

Par Christophe Soulard

 

Au déclenchement de la guerre 1914-1918, près de trois cents parlementaires, députés et sénateurs, sont mobilisables. Mais l’autorité militaire ne sait pas comment les utiliser puisque leur cas n’est pas prévu par les textes ! Doivent-ils rester à la Chambre ou doivent-ils rejoindre leurs unités ? Doit-on donner le grade d’officier à ceux qui ne le sont pas ? Et puis, en leur qualité ne sont-ils pas juges et partie puisqu’ils ont à contrôler l’action de l’armée via le budget de la défense ? Ces questions résolues, certains décident de partir au front, d’autres de rester siéger. À la fin du conflit, vingt-et-un d’entre eux auront perdu la vie.

Ils s’appelaient Émile Driant, Josselin de Rohan, Uriane Sorriaux, Émile Reymond, Paul Proust, Charles Sébline, Abel Ferry, Raoul Briquet, etc. Ils étaient, académicien, duc, ou encore ancien militaire et gendre du général Boulanger. Il y avait aussi un journaliste, un syndicaliste, des avocats, des professeurs...

 

Cet ouvrage totalement inédit et très bien documenté retrace la biographie de ces vingt-et-un parlementaires morts pour la France et rend un vibrant hommage au courage de ces hommes qui ont donné leur vie pour sauver la patrie.

 

À PROPOS DE L’AUTEUR :

 

Diplômé de droit et de sciences politiques, Christophe Soulard a exercé de nombreux métiers : assistant parlementaire, attaché de presse, journaliste, directeur de la communication, conseiller presse-média, directeur de cabinet, etc. Passionné d’histoire, il a travaillé sur le

phénomène de la Petite Église en Vendée et dans les Deux-Sèvres. Officier de réserve et auditeur de la 43e session nationale du Centre des hautes études de l’armement, ce spécialiste des opérations d’influence a collaboré à quelques livres de réflexion sur la défense. Auteur éclectique, on lui doit notamment Syndicats : 13 entretiens pour comprendre, Royan 14-18 ou encore Clemenceau au fil des jours et Guynemer : la légende et le mystère.